NisaÏyate

Par May Ziadé

On imagine que la vigilance et l’activité voulaient vérifier l’Orient vers le milieu du siècle dernier, et une catégorie de préférences féminines est apparue proche des hommes qui étaient destinés à travailler dans l’édifice du Nouvel Est, Aisha Esmat Timur est née en Égypte en 1840, et dans ces années elle est née en Syrie, Warda Kaba, Labiba Sedka et d’autres, zainab Fawaz est née avec les « Lettres zeinbia » et « Al-Dar al-Manthour » à Sidon en 1860, et Fatima Alia, fille de l’historien turc Joudat Pacha, est née en 1860. On imagine que la vigilance et l’activité voulaient vérifier l’Orient vers le milieu du siècle dernier, et une catégorie de préférences féminines est apparue proche des hommes qui étaient destinés à travailler dans l’édifice du Nouvel Est, Aisha Esmat Timur est née en Égypte en 1840, et dans ces années elle est née en Syrie, Warda Kaba, Labiba Sedka et d’autres, zainab Fawaz est née avec les « Lettres zeinbia » et « Al-Dar al-Manthour » à Sidon en 1860, et Fatima Alia, fille de l’historien turc Joudat Pacha, est née en 1860. Bien qu’elle ait écrit en turc, elle a le droit de se souvenir parmi les écrivains arabes parce qu’elle connaissait leur langue, et son nom s’est répandu dans leurs pays, et elle a vécu longtemps dans leur pays, où une fille de troisième année est venue le jour où son père a repris Alep après avoir été ministre des Finances dans l’Empire ottoman. Bien qu’elle ait écrit en turc, elle a le droit de se souvenir parmi les écrivains arabes parce qu’elle connaissait leur langue, et son nom s’est répandu dans leurs pays, et elle a vécu longtemps dans leur pays, où une fille de troisième année est venue le jour où son père a repris Alep après avoir été ministre des Finances dans l’Empire ottoman. 

Le jour de la naissance de Zainab Fawaz et Fatima Alia, c'est-à-dire en 1860, Warda Al-Yazji avait vingt-deux ans, car elle est née en 1838, aussi Mariana Marrash, la poétesse alepienne, à la même année. Rappelez-vous, mesdames, que ceux qui ont des talents exceptionnels sont divisés en deux équipes, ou que chacun d'entre eux sera ensuite divisé en plusieurs petites parties: la première d'entre elles est celui qui s'écarte de son environnement et précède sa génération avec sa perception, sa perspicacité et innovation. Et en deuxième, celui qui est le fils de son entourage et où vit le temps présent, les connaissances ainsi que les émotions de son groupe se résument, alors il en parle sur un ton éloquent et rapproché.

Warda Al Yaziji par May Ziadé p.13

C’est en 1909 qu’est apparu au Caire le terme Al Nisaïyte, équivalent à «féminisme» en Occident. En effet, l’Égyptienne Malak Hafni Nassif , sous le pseudonyme de Bahitat al-Badiya, prêcha à travers une série d’articles l’amélioration des conditions de vie des femmes. Ces articles avaient été publié par son frère sous le titre de Al-Nisaiyate.

Le discours de Malak Hifni Nasif est considéré comme une première prise de conscience des femmes arabes, en tant que groupe social qui vivent dans des conditions défavorables qu'il faut transformer. Cette identification du féminisme explicite suivi par en 1923, Houda Chaaraoui (1879-1947) et Céza Nabaraou 1897-1985)https://100elles.ch/100femmes/ceza-nabarawi/. Ce geste mémorable a eu lieu au port d'Alexandrie et une deuxième fois à la gare du Caire où une foule de femmes drapées du noir attendaient deux amies qui revenaient d’une réunion féministe internationale tenue à Rome. Quand ces dernières ont débarqué du train, Houda Chaaraoui, suivie de Céza Nabarawi, se sont dévoilées, découvrant ainsi leur visage. La foule des femmes s’est mise à applaudir. Ce geste marque le début de l'émacipation de la femme arabe.

Réf.:

https://www.persee.fr/doc/mcm_1146-1225_1998_num_16_1_1184

https://fr.wikipedia.org/wiki/Malak_Hifni_Nasif

https://www.persee.fr/doc/mcm_1146-1225_1998_num_16_1_1184

 

Catégories

Temps de Femmes XIX 3

Dans la deuxième moitié du dix-neuvime siècle et précisément à partir de 1876, l'Egypte sous le règne de Said et Ismaïl Pacha, héritiers de Mohamad Ali, a connu un épanouissement  culturel, social et économique. Des femmes issues des écoles missionnaires, ...